Étirement mollet (triceps sural)

Created with Sketch.

Étirement très utilisé dans le traitement des aponévrosites plantaires et des épines calcanéennes.

L’étirement du mollet, qui est très fibreux, est essentiel, surtout pour un coureur à pied. En effet, le plan postérieur du pied et de la jambe (système suro-achilléo-calcanéo-plantaire) est extrêmement sollicité par notre posture, notre marche et notre course et a tendance à se “rétracter”. L’étirement régulier permet donc d’éviter une raideur (hypoextensibilité) de l’ensemble de ces structures et surtout de prévenir des douleurs du mollet ou de la voûte plantaire à long-terme.

L’étirement du mollet fait partie des principaux étirements à faire durant un programme d’entraînement à la course à pied.

Il s’effectue pieds décalés en légère fente avant, la paume des mains placée à plat contre un mur. (le pied doit rester dans l’axe, le genou bien tendu)

A partir de cette position il faut descendre le talon vers le sol pour bien ressentir un tension dans le triceps. On maintient la position 40 secondes puis on passe à l’autre côté. Il est intéressant de faire 2 séries de 40 secondes de chaque côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *